Le « Bien vieillir »

En 2009, les représentants de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) et de la Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France (FCSF) ont signé une convention de partenariat intitulée : « Prévention de la perte d’autonomie : territoires et solidarité entre les âges ».

Le but de cette convention est de prévenir les risques liés au vieillissement de la population française. La CNAV entend en effet exercer une vigilance particulière à l’égard des retraités qui connaissent une situation d’isolement et a jugé utile de se rapprocher de la FCSF, de façon à mieux structurer ses actions en direction des retraités.

  •  Cette convention est fondée sur les principes suivants :

– Un constat commun, qui est celui d’une grande hétérogénéité des situations des retraités et des territoires qui les accueillent.

– Une approche partagée de la prévention de la perte d’autonomie, prenant en compte l’hétérogénéité des publics vieillissants et la nécessité de développer des solutions collectives pour agir de manière pertinente. Cette approche se fonde en outre sur le principe de la valorisation du potentiel des séniors

– L’identification de quelques enjeux prioritaires, notamment l’accompagnement des ruptures (passage à la retraite, maladie, veuvage, etc.), la lutte contre l’isolement par le développement du lien intergénérationnel, l’échange de savoir-faire et enfin l’adaptation du territoire aux populations vieillissantes (habitat, accessibilité des lieux publics, etc.)

– La volonté d’inventer au plus près des territoires, des communes, des quartiers, des réponses locales adaptées et inédites.

  •  Les objectifs du partenariat entre la CNAV et la FCSF sont les suivants :

– Mieux connaître et faire remonter les besoins des populations retraitées des territoires concernés.

– Développer des modes d’intervention s’appuyant sur le savoir-faire des centres sociaux dans le champ du développement social local.

– Mettre en œuvre un accompagnement personnalisé des retraités, s’appuyant sur les complémentarités entres les approches individuelles et collectives de l’action sociale.

 

Déclinaison régionale

Neuf régions pilotes dont l’Aquitaine, et ses centres sociaux sont en expérimentation. Le but est de développer des projets locaux de prévention sur les territoires. Une convention entre la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé Au Travail d’Aquitaine (CARSAT) et l’Union régionale de la Fédération des centres sociaux d’Aquitaine (URFCS) a donc été rédigée.

 

Depuis 2012, six centres sociaux de Dordogne se sont investis de la mission « bien vieillir ». Parmi eux le Brantômois et Mareuil (Communautés de communes Dronne et Belle), le Forum@ (Marsac-sur-l’isle), Saint-Exupéry (Coulounieix-Chamiers), Thenon (Communautés de communes Terrassonnais en Périgord noir, Thenon, Hautefort), Verteillacois (Communauté de communes du Pays Ribéracois) de 2012 à 2013, L’Arche, (Périgueux). En portant un regard « accru » sur les aînés du département, dont les plus de 65 ans représentent près du quart de la population, avec 13,2%  de plus de 75 ans, les centres sociaux ont développé à la fois une action et un savoir-faire spécifiques, tout en tenant leur projet de société définitivement intergénérationnel et citoyen. Avec le soutien de leurs partenaires CARSAT Aquitaine, CAF de Dordogne, MSA, Collectivités territoriales, Conseil Général, Etat, ASEPT, CLIC, CASSIOPEA, associations et représentants de la société civile…, ils ont partagé leurs diagnostics, animé des temps de concertation et de recherche de solutions et, ainsi, renforcé leurs réponses, leurs actions.

Bilan bien vieillir 2012 Périgord

Bilan bien vieillir 2013 Périgord

cahier Bien vieillir bilan 2014- mai 2015

 

En 2015, l’expérimentation continue. Forte de son partenariat avec la CARSAT datant de 4 ans, l’URFCS d’aquitaine continuera donc de développer des actions au niveau régional et départemental.

  • Les objectifs sont les suivants :

– la prévention santé, avec préservation du capital santé, accès aux soins, prévention du risque de mal vieillir (branche vieillesse et maladie) à destination des séniors

– la préservation du lien social, la promotion d’une citoyenneté plus active pour les personnes âgées, la lutte contre l’isolement, l’aide aux aidants familiaux.

Les travaux envisagés pour cette année  2015, dans le cadre de l’expérimentation « Bien vieillir » en Aquitaine sont donc les suivants :

– Formations régionale déclinée sur plusieurs départements

– Colloque national, rassemblement durant le second trimestre 2015 sur les enjeux de la prévention en matière de maintien du lien social. Prévu la 2eme quinzaine de novembre 2015.

– La poursuite des actions autour du bien vieillir dans les centres sociaux en Dordogne grâce au financement CARSAT.

 

zoom sur2

 

 

 

temoignage carte postale BV.BRANTOME

temoignage carte postale BV.MARSAC

temoignage  BV.ST EX

 

temoignage carte postale BV.Mareuil

temoignage carte postale BV.THENON

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *