Accord cadre national : Développement social local et « démarche » centre social

 

Le 15 mars dernier plusieurs ministères, la CNAF, la CNAV, la CCMSA, l’AMF, l’Assemblée des communautés de France et la Fédération nationale des centres sociaux et socioculturels de France signaient un accord cadre sur l’intérêt que représente la démarche centre social pour contribuer aux enjeux de société, avec les habitants.

Les signataires de cet accord cadre affirment ensemble que le développement social local est une forme d’intervention particulièrement adaptée dans le contexte social actuel. Faisant appel conjointement aux capacités des populations et à la coopération entre acteurs sociaux d’un territoire, il permet des regards croisés et une approche globale. Ces caractéristiques offrent l’opportunité d’aborder les questions d’un territoire dans leur complexité et d’y construire des réponses adaptées en conjuguant robustesse des dispositifs publics et vitalité de la société civile.

Les centres sociaux et socioculturels sont des acteurs du développement social local. Il en existe aujourd’hui 2.100 en France. En 1970, l’Etat français a délégué à la branche famille de la sécurité sociale le soin d’agréer, de développer et de soutenir les centres sociaux et socioculturels en lui donnant la possibilité de créer une « prestation de service collective ». Ils sont dès lors passés en 45 ans de 564 centres sociaux à 2100 aujourd’hui.

Ainsi unité par unité, initiative locale une par une, un maillage s’est installé grâce à un dialogue local entre les habitants, les caisses d’Allocations Familiales et les collectivités territoriales pour devenir aujourd’hui une ressource originale qui n’a pas d’équivalent en Europe.

Signataires :

  • MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L’ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES
  • MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS
  • SECRÉTARIAT D’ETAT CHARGÉ DES PERSONNES HANDICAPÉES ET DE LA LUTTE CONTRE L’EXCLUSION
  • LA CAISSE NATIONALE DES ALLOCATIONS FAMILIALES
  • LA CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE VIEILLESSE
  • LA CAISSE CENTRALE DE MUTUALITÉ SOCIALE AGRICOLE
  • L’ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE
  • L’ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE
  • LA FÉDÉRATION DES CENTRES SOCIAUX ET SOCIOCULTURELS DE FRANCE

 

Contact : Caroline Carrère, déléguée Fédération des centres sociaux et socioculturels de France.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *