Colloque départemental « Transmission démocratique »

15940440_1771673083156326_4087395641446940585_nLa fédération départementale des centres sociaux de Dordogne, vous présente le colloque départemental « Transmission démocratique » qui aura lieu le 2 février prochain, au Centre départemental de la communication, à 14h00.

Intervention de Laurent Mucchielli, sociologue, Laurent Ott, philosophe social.
Réflexion partagée sur l’enjeu d’une transmission démocratique, sur les chemins pour y parvenir.

Ce temps de rencontre, proposé avec le soutien de nos partenaires, CAF, Conseil Départemental, Etat/ddcspp, MSA, Union des Maires, s’inscrit dans notre démarches départementales Construire avec les jeunes en Dordogne et Fabrique initiatives citoyennes.

Le colloque est ouvert à tous : professionnels, bénévoles, élus, … Merci de relayer autour de vous.
Pour s’inscrire : https://www.inscription-facile.com/form/uWhhmo70KyB0ATdHepoT

Lien événement facebook : https://www.facebook.com/events/751118098380964/

« Place des jeunes dans les territoires ruraux », contre leur « invisibilité »

L’avis du CESE fait unanimité

wp_20170111_009Extraits des préconisations : Rendre obligatoire une compétence jeunesse – Créer des campus ruraux de projets – Développer un pacte jeunes ruraux/ales, déclinés via les Contrats de ruralité

Mercredi 11 janvier, la séance plénière du CESE a adopté à l’unanimité l’avis sur La Place des jeunes dans les territoires ruraux.  

« Il faut traiter les jeunes de manière équitable et donner un peu plus à ceux qui ont moins. Reconnaitre la ruralité comme partie intégrante de la République », a déclaré le Ministre Patrice Kanner.

Ce travail répond à un vrai besoin et révèlent des spécificités des jeunes ruraux Lire la suite ICI qui invitent à réfléchir et à agir. Les jeunes ruraux ont de meilleurs résultats scolaires que les urbains jusqu’en 3ème puis, ils font des filières plus courtes, rejoignent les filières professionnelles. Ils sont impactés par le problème de la mobilité tant économiquement (coût d’un véhicule), que sur leur employabilité (difficulté d’accès aux stages, formations, emplois) mais aussi dans leur accès à la culture, aux loisirs. Les inégalités hommes/femmes sont prégnantes : division des rôles sociaux, jeunes femmes plus impactées par le chômage.

Du côté de l’engagement, leur implication bénévole est plus forte (18%) que celle des jeunes urbains (13%) mais leur confiance dans le politique s’effondre (92% d’entres eux).

Préconisations (extraits)

  • Rendre obligatoire une compétence jeunesse (16/29 ans) au sein des communautés de communes (construite dans un cadre partenarial, objet d’une convention avec les partenaires institutionnels, le soutien du Conseil Régional). Cette compétence favorise l’implication des jeunes, leur implication sur le territoire.
  • Créer des campus ruraux de projets pour permettre aux jeunes de construire les territoires ruraux d’aujourd’hui et de demain. Espace dédié à l’innovation, il prend appui sur un lieu d’ingénierie de projet. Il est dédié à la création d’activités économiques, sociales, de projets citoyens, … Missions locales, chambres consulaires, associations sont partenaires.
  • Développer un pacte jeunes ruraux/ales, déclinés via les Contrats de ruralité. Pour favoriser la vie et le parcours des jeunes en milieu rural, plusieurs portes d’entrées : travailler l’égalité femmes/hommes (formation des accompagnateurs, place dans les projets), diversifier l’offre de formation, favoriser l’accès au logement, la mobilité (centrales de mobilité, permis de conduire dans le cadre de formation, accès à la santé.

« Agir près de chez soi »

couverture-201x300Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la sortie en librairie en tout début d’année prochaine du livre « Agir près de chez soi » aux éditions de l’Atelier, dans la collection Pouvoir d’agir.

Ce livre, écrit par Anne Dhoquois en collaboration avec la FCSF, recense plus de 25 initiatives portées par les citoyens eux-mêmes dans des centres sociaux. Il nous emmène à la découverte d’un jardin partagé, d’une commission laïcité, d’une table de quartier, d’un journal, d’une laverie solidaire… L’occasion de rencontrer des jeunes et des moins jeunes, des pauvres et des moins pauvres, des urbains et des moins urbains qui chacun à leur façon réinventent le “vivre ensemble” et redynamisent les fondements de notre démocratie.

Pour vous donner envie de le découvrir, vous pouvez voir à cette adresse la bande annonce du livre https://youtu.be/YXS06dafgD4

Ce livre sortira en librairie au prix public de 10EUR le 19 janvier 2017. Pour nos adhérents, nous proposons l’offre suivante : se procurer le livre directement auprès de nous, au prix de 7EUR, frais de port compris! Pour cela il suffit de remplir le bon de commande ci-joint et de nous le renvoyer.

—> bon-de-commande-agir-pres-de-chez-soi

Territoire et solidarité entre les âges ?

colloque-1411Lors du colloque organisé par la CARSAT Aquitaine et l’Union régionale des Fédérations des centres sociaux, nous avons largement exploré la relation entre « Bien vieillir » et lien social, développée par les centres sociaux.

Jean-Jacques Amyot, psychosociologue rappelle comment la raréfaction des liens et l’isolement engendrent du désœuvrement et sont déterminants pour notre santé.

Il nous invite à poursuivre nos actions « prêt- texte » comme le portage de livre à domicile qui permet d’échanger avec les ainés ou par exemple les rencontres des retraités avec des ados dans un collège autour de l’égalité filles/gars, … Tout ce qui va permettre de mailler entre habitants, entre générations et de développer des solidarités de proximité.

Une newsletter dédiée à ce colloque est en préparation.

Pour connaitre l’action des centres sociaux d’Aquitaine sur cette question, téléchargez le cahier régional 2015, en cliquant ici.

Appel à projets jeunes CAF-MSA – 2017

capture-plein-ecran-16112016-112341-bmpLes projets jeunes visent à soutenir vos projets collectifs à dimension sociale et citoyenne conçus et imaginés par vous.

C’est un coup de pouce pour les 11-25 ans :

✳ Susciter vos initiatives et favoriser le « vivre ensemble ».

✳ Encourager votre prise de responsabilité.

✳ Contribuer à votre épanouissement dans un esprit d’ouverture.

Sont exclus du champ :

Les sorties organisées par les établissements scolaires, les actions relevant exclusivement de l’information et de la communication, les projets à visées scolaires, les projets visant la mise en place d’activité dite « occupationnelle », les accueils destinés uniquement à des mineurs handicapés encadrés par les personnels habituels des établissements ou services médico-sociaux, les activités organisées par les maisons des adolescents, le financement des études, de la formation ou des stages des jeunes, les séjours linguistiques, la participation à des compétitions sportives.

 

Champs d’action :

✳ La citoyenneté et l’animation locale (amélioration du cadre de vie, solidarité de voisinage, protection de l’environnement, lien intergénérationnel, lutte contre l’exclusion, égalité des chances, etc.).

✳ La solidarité internationale (ex : aide d’urgence, éducation au développement).

✳ L’élaboration de projets de départ en vacances et de loisirs.

✳ La mise en œuvre de projets culturels et sportifs (ex. : montage d’une pièce de théâtre).

 

Une attention particulière sera portée aux projets dont l’objet est :

✳ La prévention et la sensibilisation à la citoyenneté, la laïcité.

✳ Le bon usage des réseaux sociaux et d’internet, visant à promouvoir une véritable « culture citoyenne du numérique ».

 

L’éligibilité :

✳ Les projets doivent être soutenus par un adulte qualifié d’un organisme reconnu (association, centre social ou collectivité territoriale).

Et/Ou, un groupe de jeunes (un minimum de trois jeunes dans la tranche d’âge considérée) qui doit être organisé en association loi 1901, en junior Association ou en ATEC. Un référent au sein du groupe doit être nommé.

✳ Associer les familles.

✳ Un cofinancement via d’autres sources (Etat, Conseil Départemental, collectivité locale, mécénat…).

✳ S’inscrire dans une dynamique partenariale.

 

Les modalités à respecter :

✳ Le dossier de demande de subvention doit être constitué : d’un dossier de candidature dûment renseigné et de pièces justificatives (annexe 1) ou d’une attestation de non changement (annexe 2), si les pièces ont déjà été fournies en 2016.

✳ Vous présenterez votre projet devant une commission paritaire CAF/ MSA qui se déroulera à la MSA à Périgueux. La commission statuera sur la validité du projet et sur le montant de l’aide accordée.

✳ Pour 2017, les dossiers seront suivis par la Fédération des Centres Sociaux en lien avec la démarche « construire avec les jeunes » et la fabrique citoyenne.

✳ Le projet doit être impérativement réalisé au cours de l’année 2017. Le remboursement de la subvention sera demandé en cas d’abandon total ou partiel du projet, déduction faite, le cas échéant, des frais engagés.

 

Le dossier complet est à adresser à :

Fédération des Centres Sociaux du Périgord

2 rue Jeanne Vigier – 24750 Boulazac

ou par courrier électronique à : projetsjeunescafmsa@gmail.com

Contact : Caroline Carrère – 06.74.13.68.46

à contacter également pour toutes informations.

 

Liste des pièces à télécharger :

–  charte-de-la-laicite

– pieces-justificatives-aux-porteurs-de-projet

– plaquette-projet-jeune

– dossier-de-candidature-2016-2017

 

 

 

Projection de films au centre social St Exupéry

unnamed-1Le centre social St Exupéry à Coulounieix-Chamiers, propose des séances de projection de films, qui se déroulent au centre social. Pas de réservation à faire, l’entrée est libre et gratuite. La programmation est tout public, et est organisée par Le Point Info Jeunesse St Exupéry de Coulounieix-Chamiers : 

PROGRAMME :

– La tête haute mercredi 23 novembre à 16h30

– Birdman mercredi 15 décembre à 16h30

– The Grand Budapest Hôtel mercredi 25 janvier – 16h

– The social Network – mercredi 22 février – 16h

– Vincent n’a pas d’écailles mercredi 29 mars – 16h

– Whitebird – mercredi 26 avril – 16h
– Vendeur mercredi 31 mai – 16h

– Babel mercredi 28 juin – 16h

– La French mercredi 26 juillet – 16h

Tel renseignement : 05 53 45 60 30  – Aurore et Mariette

Ateliers d’initation à l’informatique à la Clé

imagesL’association La clé, à Vergt, propose des ateliers d’initaions à l’informatique. Plusieurs formules vont sont proposées, afin d’apprendre le mieux possible :

Tous les jeudis soirs de 16h à 20h : 

Cours de groupe de 1h30 (Internet, messagerie, prise en main de l’ordinateur, Gérer ses photos, traitement de texte) Tarif : 5€ le cours

•Cours individuels sur RDV (travail sur vos problématiques). Tarif : 5€ 1 /2 heure

 

PROGRAMME :

Du 17 novembre au 15 décembre 2016 : Utiliser un traitement de texte (5 séances). Tarif : 25€ + 10€ de cotisation annuelle.

Du 12 janvier au 26 janvier 2017 : Gérer ses photos sur son PC (3 séances). Tarif :  15 € + 10 € de cotisation annuelle

9 et 16 février 2017 et du 9 au 30 mars 2017 : Internet, messagerie, le Boncoin, skype (6 séances). Tarif : 30 € + 10 € de cotisation annuelle

N’hésitez pas à vous inscrire !

Rensignements à L’espace de vie sociale

Salle des associations – Laetitia GIRARDOT

05 53 05 75 44 – lacle.vergt@orange.fr

Offre d’emploi octobre 2016

Le centre social l’Alouette (33), recrute un directeur.

Fiche de poste  : annonce-directeur-alouette-animation

Les candidatures sont à adresser à : 45 boulevard du Haut-Livrac 33600 Pessac ou csalouette.direction@wanadoo.fr avant le 15 novembre 2016 à l’attention de Monsieur

le Président de l’association Alouette Animation.

Le dossier de candidature devra comporter :

  • une lettre de motivation
  • un curriculum vitae détaillé
  • une copie des diplômes
  • une note de 2 pages maximum présentant votre vision de la fonction de

direction.

Les séjours de l’été 2016

captures-decranCet été, au centre social Rive Gauche à Bergerac, onze jeunes de 6 à 11 ans, ont pu profiter de leur séjour de deux jours : « découverte de la préhistoire en Dordogne ». Au programme : randonnée autour des sites préhistoriques, visite du labyrinthe préhistorique du Bugue, jeux ludiques sur la base de loisirs de Trémolat, et nuits sous tentes !

Ce séjour  a été une occasion d’aller vivre avec d’autres copains en dehors de leur quartier et de découvrir le camping, d’échanger, d’apprendre, de rencontrer l’autre et de respecter l’environnement.

Du côté de Brantôme, cette année, 18 personnes ont pu profiter d’un séjour dans le sud des Landes, à 10km de Seignosse, du 22 au 26 août.  Accompagnées de l’animatrice famille, elles ont pu découvrir de nombreux sites typiques de la région : écomusée de Marquèze, promenade en calèche dans une forêt de pins, soirée vaches landaises, promenade en paddle sur le lac de Soustons… et elles ont pu également se détendre lors d’après-midi baignade à la plage de Seignosse, au bord du lac marin de Soustons. Cinq jours passés dans une ambiance conviviale où chacun a trouvé sa place : mamies, mamans, papas, bébés, enfants, adolescents…

 

downloads
Du côté de Mareuil, le lundi 22 août, le Collectif famille est parti en direction des Pays de la Loire. Tout au long de la semaine, le groupe a découvert Saumur et son château, mais aussi des beaux villages alentours, tels que Montreuil-Bellay et son château du XVème siècle, Foulon, sa roseraie et son musée des anciens commerces, Turquant et le musée de la « Pomme Tapée », ou encore Saint-Hilaire- Saint-Florent et le majestueux Cadre Noir. Ce séjour a permis aux participants de sortir de leur quotidien et de découvrir une région riche en histoire et en culture. Ce séjour a été également co-financé par le REAAP (Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité), l’ANCV, la MSA, et la CAF de la Dordogne.

 

De leur côté, les ados de Mareuil ont profité d’un camp pleine nature en Gironde à Pellegrue (Entre Deux Mers) du lundi 18 au vendredi 22 juillet. Le camp a réuni 7 jeunes de 11 à 16 ans. Au programme : balade en VTT, visite de Saint-Emilion (Gironde), visite du site gallo-romain de Montcaret (Dordogne), marchés nocturne de Monségur (Gironde) et Duras (Lot et Garonne), baignade au lac de Blasimon (Gironde), grand jeu nature…

Semaine de la parentalité 2016

Capture plein écran 02092016 092932.bmpTous les parents ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas seuls face aux interrogations qui peuvent apparaître dans les différentes étapes du développement de leur enfant. C’est pourquoi le Réseau d’Écoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP) a été créé en Dordogne.

C’est ainsi qu’aux côtés de professionnels, des parents se retrouvent dans différents lieux (centres sociaux, écoles, crèches, ludothèque, salle municipale…) et autour d’activités (groupe de parole, conférence débat, activités parents enfants…), pour renforcer par le dialogue et l’échange, leur capacité à exercer pleinement leur responsabilité parentale.

Dans cet esprit, le REAAP de la Dordogne poursuit en 2016 la semaine de la « parentalité », du 8 au 16 octobre 2016, afin de rendre plus visible un certain nombre d’actions mises en oeuvre sur le département.

Le programme de cette semaine de la parentalité : plaquette-semaine-parentalite-2016

Articles plus anciens «

Aller à la barre d’outils